Appel à candidature pour deux postes d’Assistant·e·s doctorant·e·s FNS

Dieser Eintrag ist auf Französisch und Italienisch verfügbar. Der Inhalt wird in einer anderen verfügbaren Sprache angezeigt. Sie können einen Link anklicken, um zu einer anderen verfügbaren Sprache zu wechseln.

Dans le cadre du projet FNS Histoire de l’enseignement de la littérature en « Français » et en « Italien » (Suisse romande et Tessin, mi-XIXe-XXe siècles), l’équipe de recherche dirigée par Anne Catherine Monnier- Silva (UNIGE – didactique de la littérature) et Sylviane Tinembart (HEP Vaud – Histoire de l’éducation) met au concours deux postes d’

Assistant·e·s doctorant·e·s FNS

Les assistant·e·s doctorant·e·s seront amené·e·s à réaliser une thèse de doctorat approfondissant l’une des dimensions du projet collectif FNS susmentionné. Les deux thèses porteront sur l’évolution au cours des deux derniers siècles (1830-1980) de l’enseignement de la littérature en langue première dans les cantons de la Conférence intercantonale de l’Instruction publique (CIIP). Par son enracinement dans deux cultures scolaires de Suisse contrastées, ce projet offre des pistes inédites pour comprendre l’évolution de l’enseignement de l’objet littérature dans une perspective nationale, mais aussi transnationale, la Suisse romande et le Tessin entretenant des liens avec les cultures scolaires des pays francophones et italophones. L’une des thèses portera plus spécifiquement sur le primaire, l’autre sera centrée sur le secondaire.

Une collaboration scientifique avec l’Équipe de recherche en histoire sociale de l’éducation (ERHISE) de l’Université de Genève est prévue dans le cadre de ce projet.

Entrée en fonction: 1er janvier 2021 ou date à convenir.
Taux d’activité: 100% (candoc FNS).
Durée du contrat: le projet est prévu sur une durée totale de quatre ans.
Niveau salarial: selon échelle salariale prévue par le FNS pour les doctorant·e·s (soit dès 47’000 francs suisses annuels bruts).
Titre exigé : maîtrise en sciences de l’éducation (histoire de l’éducation et/ou didactique) ou en lettres (français et/ou italien et/ou histoire), ou titre jugé équivalent.

Compétences spécifiques souhaitées :

• Connaître et s’intéresser à la didactique de la littérature ;
• Connaître et s’intéresser à l’histoire de l’éducation et, plus particulièrement, des disciplines et savoirs scolaires aux XIXe et XXe siècles ;
• Avoir de l’intérêt pour le travail archivistique ;
• Maîtriser les outils informatiques de base ;
• Maîtriser le français et l’italien ;
• Avoir un diplôme et/ou une expérience d’enseignement aux degrés primaires et/ou secondaire est un plus.

Spécificité : l’un des postes sera rattaché à l’IUFE (UNIGE) et l’autre à la HEP Vaud.

Renseignements complémentaires : Anne Catherine Monnier-Silva (), Sylviane Tinembart ().

Dépôt des candidatures : Le dossier de candidature (CV, lettre de motivation et copie du diplôme le plus élevé) est à déposer d’ici au 02 décembre 2020 (prolongé) sur le site de la HEP Vaud.

Remarque: seul·e·s les candidat·e·s ayant postulé par le biais du site internet HEP Vaud seront pris en compte.